[Critique] Kendrick Lamar : Untitled Unmastered, diamant brut.

Kendrick Lamar a surpris tout son monde en sortant Untitled Unmastered, un concept album composé de chansons sans titre et non mastérisées, enregistrées durant les sessions de To Pimp A Butterfly  en 2014. Un diamant brut composé de huit morceaux puissants, aux accents hip-hop, jazz et funk.

Une plongée dans les studios avec Kendrick Lamar, voici ce que propose cet album, que l’on qualifiera volontiers de mixtape ou de documentaire sonore plutôt que d’album à proprement parlé. Le rappeur de Compton a en effet compilé huit morceaux à l’ambiance « premier jet », qui aurait pu facilement conféré à Untitled Unmastered le statut de bootleg passé sous le manteau. Pourtant, force est de constater que la qualité est au rendez-vous.

On retrouve de manière générale les mêmes inspirations jazzy et les flows tentaculaires de To Pimp A Butterfly, à ceci près que le son est peu voir pas travaillé (« Unmastered »), ce qui fait la force de cette mixtape authentique à souhait. Si l’écoute se veut parfois déroutante, elle n’est jamais ennuyeuse : funk, spoken word, free jazz, parfois abstrait et expérimental, Kendrick Lamar embrasse un large panel d’inspirations musicales sur fond de messages politiques.

Avec Untiled Unmastered, le natif de Compton atteste une nouvelle fois d’une soif artistique immense qu’il n’est pas prêt d’assouvir.

Untitled Unmastered de Kendrick Lamar, sorti le 4 mars 2016.

Avis

7,5 Puissant
  • User Ratings (11 Votes) 7.9

About Author

En charge de la rubrique musique depuis la nuit des temps ou presque (mot de Allan : qu’il dit !). Amateur de rock gras et dégoulinant mais pas que. « Le rock c’est, t’arrive, tu prends une guitare et tu sais pas si elle va marcher, c’est ça le rock ! Tu prends des risques, t’as peur ! »

Leave A Reply