[Critique] Instinct de Survie : Shark is on fire !

Énième survival estival face à un requin, Instinct de Survie vaut tout de même son pesant de crevettes !

Survival efficace… Conçu comme un huis-clos en plein air qui offre une immersion presque sans pareil, Instinct de Survie réussit à ce titre sa terrible mission : troubler, au moins le temps du film, le calme plat de nos vacances. D’abord ombre menaçante qui rôde avant de finalement se révéler dans toute sa très relative splendeur numérique, le requin entame un lancinant ballet aquatique avec la belle et plutôt convaincante Blake Lively, qui a eu le malheur d’envahir son terrain de chasse. Quelques fulgurances de mises en scène, à l’image d’une rencontre presque poétique avec des méduses, viennent enrichir un matériel, on doit bien l’avouer, pas si conséquent que ça.

… mais surtout déjanté ! Stress, angoisse et tension se sont donné rendez-vous pour nous tenir compagnie pendant ce voyage en eaux profondes qui s’avère plus efficace que prévu. Et bien que bourré de références aux Dents de la Mer mais aussi à Seul au Monde (ici une mouette adepte des photobombs à remplacer le ballon) Instinct de Survie est à prendre pour ce qu’il est : 90 minutes de stress et de fun décomplexé qui amène à une fin encore plus trippante et déjantée que ce qu’on pouvait imaginer.

Instinct de Survie sort en salles le 17 août 2016.

Avis

7 Fun !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply