[Critique] Frontier saison 2 : Jason Momoa à l’état sauvage

On trouvait la saison 1 de Frontier, la série de Netflix avec Jason Momoa, un peu mollassonne, il faut croire que les scénaristes aussi tant cette saison 2 accélère de tous les côtés. Ils ne connaissent donc pas le juste milieu…

En marche rapide. On reprend directement là où on s’était arrêté avec une pléthore de personnages cherchant à se sortir du trou pour les uns, écharper son prochain pour les autres. En seulement six épisodes d’une heure, le show veut nous montrer beaucoup et multiplie les alliances et les trahisons sans oublier la dose de sexe et de violence. Et pour le côté boucherie, on peut compter sur un Jason Momoa primal et charismatique en diable pour donner le ton… sanglant.

Moins de maîtrise. Si les nouveaux venus ne manquent pas de piquant – mention spéciale à ce dingue de McTaggart (Jamie Sives) – les anciens sont au bout du rouleau. Comme s’il fallait absolument « choquer » le spectateur, on nous offre des morts et des twists à tour de bras, sans aucune intelligence. Ainsi, nos protagonistes se transforment en idiots quand ils ne sont pas simplement devenus agaçants. L’Aquaman de DC portait déjà la série sur ses épaules, désormais il la tient à bout de bras…

Frontier saison 2 est à retrouver sur Netflix depuis le 24 novembre 2017.

Avis

4.5 Kill them all !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply