[Critique] Blood Drive S01 E01 : du bon Grindhouse qui pique !

Si, comme nous, les nanars made in Grindhouse vous manquent, jetez-vous sur Blood Drive, une série à la croisée de Mad Max et Death Race pleine de sang, de sexe, et plein d’autres joyeusetés.

Plaisir jouissif. Attention, petites natures s’abstenir. Dans un monde où l’hémoglobine a remplacé l’essence, autant vous dire que question gore on en a pour notre argent, sans pour autant tomber dans l’horreur. Bien au contraire, tout le cachet de ce show décomplexé vient de son côté volontairement ridicule. Ce premier épisode de Blood Drive rend hommage au genre avec sa violence kitsch et ses personnages délurés, sans pour autant tomber dans l’excès (si ce mot a encore sa place ici).

Du potentiel. Et la série en a encore sous le capot comme le prouve ses sous-intrigues aux accents surnaturels. Le duo Alan Ritchson / Christina Ochoa fonctionne très bien et on est déjà fan de Colin Cunningham. Quant à la course elle-même, encore discrète, elle ne demande qu’à faire chauffer le moteur. Si on craint que le délire ait du mal à durer sur toute la saison, pour l’instant on prend un pied intégral !

Blood Drive vous attend sur SyFy

Avis

8 Délire saignant
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply