[Critique] Absolutely Fabulous, absolument pas drôle

Absolutely Fabulous est la suite de la série anglaise des années 90 éponyme. Elle est symptomatique des problèmes des adaptations du petit au grand : généralement, ce n’est ni bien fait, ni drôle et c’est purement inoffensif. Le film de Mandie Fletcher ne déroge pas à la règle.

Une comédie qui ne fait jamais mouche… Excepté quelques rares gags avec Kate Moss et un caméo de Jon Hamm, on demeure insensible au(x) charme(s) des deux protagonistes qui surjouent tellement qu’on a l’étrange impression de voir un casting qui tente désespéramment d’être drôle. Comme d’habitude avec ce genre de suite après plusieurs années, on joue exclusivement sur le fait que les comédiennes ont vieilli… Ce qui est peut-être amusant pour certains fans, beaucoup moins pour le public lambda.

Et enfin, c’est extrêmement indigeste. Tout est lourdement écrit, appuyé, à l’image d’une mise en scène qui en fait des tonnes. Au bout de quelques minutes, on n’attend plus qu’une chose : le générique de fin pour nous délivrer de ce sitcom en long-métrage. Certes c’est son format à la télévision, mais cela ne veut pas dire que la recette peut fonctionner pendant plus d’une heure dans les salles obscures.

Absolutely Fabulous sort le 7 décembre 2016.

Avis

2,5 Raté
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Nicolas Diolez

Leave A Reply