Avignon 2019 – Where is Jessica Hyde : un pêle-mêle artistique

Where is Jessica Hyde ? est une pièce musicale dansée pour une violoniste, qui nous plonge dans une quête initiatique à travers une succession de tableaux en tous genres.

C’est à travers le violon, le théâtre et l’expression corporelle que s’exprime sur scène Clotilde Fleury. Dans Where is Jessica Hyde ?, cette comédienne toute en sensibilité met sa palette de talents au service de la quête initiatique d’un personnage complexe, en quête d’identité. C’est une création agréable à regarder. Même si, pour retrouver cette fameuse Jessica Hyde, nous nous sommes parfois un peu perdus…

Une présence humble

C’est postée en équilibre haut d’une échelle, occupée à jouer du violon que nous apparaît la comédienne. Elle monte et descend dans une succession de mouvements, en sens inverse de ceux de son ombre. Une scène qui nous a paru un peu longue et répétitive, et dont nous avons eu du mal à saisir le sens. Puis, on prend plaisir à la regarder évoluer dans un décor qui se fait parfois enchanteur et onirique. Délicate quand elle danse ; touchante lorsqu’elle se laisse habiter par son violon ; drôle quand elle nous livre un monologue naïf et absurde sur le jour de sortie des poubelles… Clotilde Fleury est surtout attachante. Sans doute grâce à cette humilité et cette sensibilité qui émanent d’elle et de son jeu.

Who is Jessica Hyde ?

Et oui, parce qu’à quoi bon la trouver si on ne sait même pas qui elle est !? Alors, nous pourrions faire comme si nous savions, évidemment, que ce personnage s’inspire de la série Le personnage de la série « Utopia », dans laquelle Jessica Hyde n’est autre qu’une tueuse mystérieuse recherchée par tout le monde. Mais non, clairement, nous n’en savions rien. Et c’est un peu dommage que cela ne nous soit pas dit d’un manière ou d’une autre au début du spectacle. Car quand on sait que ce personnage est l’incarnation même de la femme forte et libérée, on comprend mieux que celle que nous avons face à nous est à la recherche de ce personnage, en elle.

Avignon-2019-Where-is-Jessica-Hyde_2

Un ensemble un peu décousu

L’ensemble est joli à regarder. En effet, la mise en scène est riche et inventive avec ses jeux d’ombres et de lumière, et certains tableaux sont très poétiques. Mais nous avons eu du mal à faire le lien entre eux, à comprendre où tout cela voulait nous mener. Nous avions parfois l’impression que la pièce n’avait pour seul but que de montrer l’étendue des talents de la comédienne. Et nous n’aimons pas rester avec un sentiment frustrant d’incompréhension. Alors, une fois le spectacle terminé, nous y avons réfléchi, pour essayer de trouver du sens à ce que nous venions de voir ; de comprendre peut-être la dimension symbolique de certains tableaux. Les choses ont commencé à s’éclaircir et l’aspect initiatique de la pièce nous est apparu.

Une quête intime

Au début du spectacle, c’est en pantin désarticulé que le personnage nous apparaît. Et ce n’est pas elle, la femme aimée que l’on attend, assise sur un banc. Ce n’est pas elle non plus, sous les projecteurs, que l’on applaudit pour son talent. Même son ombre ne semble pas vouloir la suivre. Sans parler de cette étoile qu’elle ne parvient pas à atteindre. Puis, elle se libère enfin des liens qui l’entravaient pour prendre pleinement possession de sa vie. Alors, les masques de peur que lui renvoyait son miroir disparaissent, et l’étoile devient soudain accessible. Prête à briller… Dommage qu’un parallèle ne soit pas alors fait avec toutes les situations précédentes dans lesquelles elle ne trouvait pas sa place. Cela aurait pu nous permettre de mieux comprendre tout de suite ce à quoi nous assistions, et ne nous aurait pas laissé ce goût doux amer d’une pièce au potentiel inachevé…

Where is Jessica Hyde, créée, interprétée et mise en scène par Clotilde Fleury, se joue au Théâtre du Rempart, à Avignon, du 05 au 27 juillet à 11h35. Relâche les 10 et 18.

Retrouvez tous nos articles consacrés au Festival Off d’Avignon ici.

Avignon-2019-Where-is-Jessica-Hyde.jpg

Avis

6 Awesome
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Mélina Hoffmann

Leave A Reply