Test Astral Chain, des réussites à la chaîne !

Les créateurs de la série Bayonetta ont tenté d’innover leur formule avec Astral Chain. Tentative ratée ou réussie ?

PlatinumGames en a surpris plus d’un quand il a annoncé un nouveau jeu nommé Astral Chain sur Nintendo Switch. Là où certains étaient déçus de ne pas voir un Bayonetta 3, d’autres se sont satisfaits de cette nouvelle rafraîchissante. Il faut dire que le titre est un subtil mélange entre action, beat’em all et enquêtes policières singulières. Le résultat est-il à la hauteur de la renommé du studio ? Réponse en quelques lignes.

Astral Chain : une menace venue d’ailleurs

Tu commences ton aventure en choisissant l’un de deux héros (Akira et Kaede) qui travaillent en tant qu’agent de police chez la société Neuron. Sans entrer dans les détails, de redoutables créatures nommées Chimères surgissent des failles inter-dimensionnelles, enlèvent des citoyens et foutent le bordel dans la ville (appelé l’Arche). Tu l’auras vite deviné : ton but est d’éradiquer cette menace tout en menant des enquêtes policières durant ton épopée mouvementée.

Le synopsis ne casse clairement pas trois pattes à un canard mais ne reflète en aucun cas la complexité et la précision d’un scénario maîtrisé. On tombe souvent sur le cul lors des révélations et de nombreuses scènes deviennent cultes sans forcer. De plus, on s’attache rapidement aux différents protagonistes, rendant les derniers fichiers très intenses. On te laisse la surprise de les découvrir !

https://cdn03.nintendo-europe.com/media/images/06_screenshots/games_5/nintendo_switch_6/nswitch_astralchain/NSwitch_AstralChain_09.jpg

Beau mais sans forcer

Au niveau des graphismes, on ne va pas se mentir : c’est joli mais la puissance de la Switch n’est clairement pas atteinte. En revanche, la direction artistique s’avère tout simplement sublime. Le cel-shading adopté n’est pas sans rappeler les animés japonais qui font fureur. Les éléments visueles sont secondés par une bande sonore également de très bonne facture, tout comme les doublages de qualité.

Par ailleurs, l’histoire principale te prendra une bonne vingtaine d’heures pour en connaître le fin mot. Cela peut paraître seulement « correct » mais il faut savoir que le titre a une excellente rejouabilité. Entre les missions principales et secondaires, les collectibles à ramasser, les nombreuses photos à prendre et le score S+ à obtenir à la fin de chaque fichier, tu auras largement de quoi faire. PlatinumGames a toujours maîtriser ce point et il nous le prouve encore une fois. Chapeau !

Astral Chain : des enchaînements à la pelle

L’essence même des titres PlatinumGames réside dans leur gameplay nerveux et très précis. Astral Chain ne déroge pas à la règle et propose des mécaniques novatrices et bien pensées, principalement lors des nombreux combats contre les Chimères. En plus de contrôler ton personnage principal, tu dois également gérer tes Légions (au nombre de 5) grâce à ta chaîne astrale.

Bien que cela soit complexe et confus en début de partie, tu n’auras aucun mal à les maîtriser davantage au fil de l’aventure. Tu peux même leur apprendre des aptitudes via un arbre de compétences pour varier tes combos lors des affrontements. Des idées classiques qui font toujours mouches dans ce genre de jeu. En revanche, les quelques phases de plate-forme se révèlent maladroites et te feront péter des câbles à plusieurs reprises.

https://cdn.vox-cdn.com/thumbor/pYMb9Mor9wJaId4RYVTXG8qpcwk=/0x0:1920x1080/1200x675/filters:focal(807x387:1113x693)/cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_image/image/65110377/Switch_ASTRALCHAIN_Legion_screen_20.0.jpg

En dehors des combats, les Légions pourront te prêter main forte pour déplacer des objets lourds, briser des cadenas numériques ou encore actionner des mécanismes à distance. Cela permet de débloquer de nouvelles zones ou de compléter certaines quêtes annexes dont l’intérêt varie grandement entre chaque chapitre. Mention spéciale au 8ème fichier qui enchaîne les quêtes secondaires inintéressantes au possible, quel dommage…

Parlons maintenant du dernier point très positif du titre : sa rejouabilité. Chaque fichier propose un système de scoring (du rang D au rang S+), t’incitant à les refaire plusieurs fois pour espérer obtenir la meilleure note. De plus, les différents chapitres contiennent de nombreux objets à découvrir / à récolter et les plus perfectionnistes passeront beaucoup de temps pour tous les dénicher. Pour éviter de tout recommencer à chaque fois, tu peux sélectionner un moment clé d’un fichier pour le refaire. Une excellente idée !

En conclusion, Astral Chain est un atout pour la Switch et tout joueur fan de PlatiniumGames se doit de l’avoir dans sa ludothèque !

Avis

8.0 Un enchaînement de bons points !

Astral Chain est disponible depuis le 30 août 2019 sur Nintendo Switch.
Jeu testé sur Nintendo Switch.

  • Graphisme 8
  • Bande sonore 8
  • Gameplay 9
  • Scénario 8
  • Durée de vie 8
  • Originalité 7
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Guillaume Chéti

Leave A Reply