[Critique] Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire : folie suédoise

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Il fallait être fou ou inconscient pour tenter l’adaptation du roman déjanté de Jonas Jonasson. Avec l’aval de ce dernier, Felix Herngren tente l’expérience et réalise Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire. La folie a parfois du bon.

Personnages hauts en couleur, situations rocambolesques, le film parvient à retranscrire toute l’absurdité de son modèle. Malgré son maquillage un peu trop voyant, la performance de Robert Gustafsson se montre à la hauteur de cet Allan, gaillard porté sur l’alcool et les explosifs, jouant involontairement un rôle dans tous les grands événements historiques de ces cent dernières années.

Imparfaite, la comédie noire n’en reste pas moins rafraîchissante et inspirée, appuyée par le montage rythmé du réalisateur. Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire transforme le plus naturellement du monde une situation dramatique en grand moment de fou rire, et on en redemande !

Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire est sorti le 28 mai 2014 en salles

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.