Kaiju n°8 arrive en France

Kaiju n°8 s’impose comme une licence phare du Shonen Jump avec ses 4 millions d’exemplaires écoulés au Japon. Ce shonen musclé arrive bientôt en France.

Kaiju n°8 prend place dans un Japon contemporain envahi par des hordes de monstres, appelés Kaijus. Pour leur faire face, le pays du levant fait appel aux Forces de Défense. Ces dernières regroupent des individus d’élite surentrainés. L’intrigue se focalise sur Kafka Hibino (on dirait que Franz Kafka continue d’inspirer) rêvant depuis enfant d’intégrer ces unités spéciales. Mais, refoulé à plusieurs reprises à l’examen d’entrée, il se résigne et finit agent d’entretien des rues. Sa vie bascule le jour où une mystérieuse créature s’immisce en lui et le change en entité mi-humaine mi-kaiju.

Cette œuvre de Naoya Matsumoto s’annonce comme bourrée d’action et de remise en question. A travers l’irruption de redoutables monstres, elle expose, comme tant d’œuvres avant elle, la suprématie fragile de l’humain sur Terre. Sans non plus se montrer trop lourdingue, ni moraliste grâce à une bonne dose d’humour. Elle bénéficie, en outre, d’une qualité graphique notable. Les dessins et les scènes se montrent très propres et soignés, dès le tout premier chapitre.

Kaiju n°8 arrive en France
© Naoya Matsumoto / Kaze

Ce manga est toujours en cours de publication avec 4 volumes actuellement sortis au Japon. En France, c’est l’éditeur Kazé qui se chargera de sa diffusion, à partir de cet octobre. La maison d’édition annonce un rythme de parution soutenu, avec un tome tous les deux mois.

Kaiju n°8 sort le 6 octobre 2021 aux éditions Kazé et au prix de 6,99 euros.

(Visited 1 times, 1 visits today)

About Author

Tout ce que l'on sait de ce mystérieux individu, c'est qu'il se nourrit quasi-exclusivement de productions nippones et de musique. L'exploration de ces deux genres lui a valu mille émerveillements de la pop commerciale au rap métal, du shonen aux fantasy les plus délirants. Mais aussi de nombreuses souffrances, c'est ça l'amour après tout…

Laisser un commentaire