[Critique] Wet Hot American Summer : Ten Years Later, c’est la douche froide

0

On aimait Wet Hot American Summer pour son côté parodique des films de vacances pour ados, et on adorait First Day of Camp pour son casting de stars jouant des personnages avec vingt ans de moins. Avec Ten Years Later , on a tout perdu, même le rire.

Sans intérêt. Dix ans après (dans le show), on

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Ce contenu est actuellement réservé aux abonnés

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 173 times, 7 visits today)

Avis

2.5 Série botoxée
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !