Critique The Secret : un thriller en dents de scie

Septième film le plus regardé depuis son arrivée sur Netflix France, The Secret fait une entrée fracassante sur la plateforme. Porté par deux actrices connues des fans d’horreur, ce thriller est écrit et réalisé par Pascal Laugier. Une œuvre qui mérite que l’on s’y intéresse malgré une fin qui laisse… sur sa faim.

Dans la petite ville de Cold Rock, les enfants disparaissent. Les uns après les autres, sans un bruit, en une seconde, sans que personne ne s’aperçoivent de rien. Un phénomène que les habitants redoutent et auquel ils ont attribué un nom et une figure imaginaire : le Tall Man. The Secret repose donc sur une base d’intrigue policière. Petit à petit, ce qui aurait pu n’être qu’un énième polar course-poursuite à l’américaine gagne au contraire en intensité et en intérêt. Les retournements de situation font monter la tension crescendo et tiennent le spectateur de plus en plus en haleine jusqu’à une fin… étrange.

The Secret : une série de références connues…

Les aficionados de films d’horreur auront d’emblée reconnu les boucles noires de Jodelle Ferland, la jeune sorcière de Silent Hill. Avec quelques années de plus, l’actrice interprète ici une adolescente muette tout aussi énigmatique que son ancien personnage d’Alessa. Autre visage familier, celui de la fantomatique Jessica Biel. Aussi douce et torturée que dans l’excellente saison 1 de The Sinner, celle-ci délivre une performance prenante dans son rôle d’infirmière au lourd secret.

Critique The Secret : un thriller en dents de scie
©SND

Enfin, les inconditionnels de l’horreur ne manqueront pas quelques références à Shining. Le petit David se cache dans un placard coulissant au milieu d’un couloir, extrêmement semblable à celui dans lequel se réfugie Danny dans l’adaptation de Kubrick. Le bâtiment vieillot aux nombreuses fenêtres dans lequel se trouve n’est d’ailleurs pas sans rappeler l’hotel Overlook. Autant de clins d’oeil et d’acteurs qui plongent le spectateur dans un univers presque familier mais qui n’empêchent pas une ambiance singulière et captivante.

… pour une atmosphère rarement vue !

Les films sur les kidnappings d’enfants ne manquent pas, mais rares sont ceux qui tiennent autant en haleine. Commençant tranquillement au son de la voix de Jenny, on découvre la dévotion de Julia, l’infirmière locale. Mais l’attention du spectateur se voit autrement happée lorsque celle-ci déboule en piteux état au beau milieu de la nuit… et que tous les villageois semblent s’être retournés contre elle.

Critique The Secret : un thriller en dents de scie
©SND

Il s’agit du premier d’une longue série de retournements de situation parfaitement orchestrée. De surprise en incompréhension, la tournure du scénario paraît évoluer à chaque instant dans une direction que l’on avait pas eu le temps d’envisager. Une issue incontournable semble néanmoins se dessiner au fil de ces péripéties qui se révèlent de plus en plus intéressantes… Jusqu’à la fin.

Une conclusion qui tombe à… plat

Difficile, au bout d’une heure et demie d’intrigue passionnante, d’accepter une chute aussi… courte. Alors que l’on attend fébrilement le fin mot de l’histoire, il faudra se contenter de quelques instants de narration dénués d’explication. La plupart des soupçons qui se forment au fur et à mesure du film se confirment mais sans plus, on ne saura ni comment ni pourquoi.

Critique The Secret : un thriller en dents de scie
©SND

Une progression de l’œuvre qui évoque assez celle d’un grand huit : au début, montée en puissance sur une pente raide, suivie d’une chute libre et de loopings délivrant une grosse dose d’adrénaline pour finir brutalement sur un rail tout droit menant directement à la sortie du manège. Peut-être s’agit-il d’un choix de l’auteur, qui souhaiterait laisser les clés de l’intrigue à l’imagination du spectateur ? The Secret demeure un très bon polar qui mérite qu’on le regarde mais qui peut donc laisser un goût plutôt amer devant cette fin étrange.

The Secret est disponible sur Netflix depuis le 19 mai 2020.

Avis

7 Très intéressant
  • User Ratings (2 Votes) 5.5

About Author

Léa Butel

Leave A Reply