Critique Manga Killing Maze tome 1 : très labyrinthique

0

Un labyrinthe surnaturel, des énigmes et deux têtes à claques, c’est le principe (à notre sauce) de Killing Maze dont le premier tome vient de paraître.

Blague à part, ce premier tome se montre particulièrement efficace en terme d’ambiance. Avec seulement 4 tomes au compteur, Killing Maze ne perd pas son temps à faire de la surexposition. On est directement plongés dans ce survival qui ne manque pas d’intriguer avec ses nombreux éléments, pour le moment, survolés. Il y a du potentiel partout, que ce soit dans cette poursuite du maître du jeu ou dans le jeu lui-même. Il faut dire que le concept, une épreuve mortelle qui surgit de nulle part et un coupable involontaire à trouver parmi les victimes, a le mérite d’apporter une touche d’originalité dans un genre ultra codifié.

Faut-il encore comprendre Killing Maze

Le souci principal du manga est celui qui touche presque toutes les séries courtes : le manque d’espace pour raconter. Sauf qu’ici le problème tient davantage de la précipitation. Certes ça installe tout de suite l’atmosphère, mais cela impacte fortement l’histoire, les personnages ou le dessin. Oui, l’idée de Killing Maze est intéressante, mais elle est aussi complexe et pour le moment, si on saisit les grandes lignes on a toutes les peines du monde à comprendre vraiment le fonctionnement de tout ce délire. Pour les personnages, on se tape de méchants stéréotypes avec des changements de comportement chez les rôles secondaires à la limite du Deus Ex Machina afin que l’énigme avance. Enfin, l’action, bien que dynamique, manque de clarté et on galère parfois à lire son déroulé.

Killing Maze se révèle ainsi assez réussi pour qu’on attende la suite avec plaisir, mais encore trop bancal pour que ce soit avec impatience.

Le tome 1 de Killing Maze est sorti le 22 août 2018 chez Doki-Doki.

Critique Manga Killing Maze tome 1 : très labyrinthique

© Doki-Doki

 

Advertisement
(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

5 Mitigé
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.