Critique Livre – Florent Pagny, l’homme qui marche : bienvenue chez lui !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

« Ses nombreuses vies, ses différents looks, ses changements de cap artistiques font que l’existence n’est jamais ennuyeuse dans le sillage d’un personnage romanesque comme Pagny. »

Florent Pagny, l’homme qui marche nous emmène à la rencontre d’un artiste libre qui a conquis de manière durable le cœur du public francophone tout au long de ses 30 ans de carrière.

Qu’on l’aime ou non, impossible de ne pas être impressionné par la voix de ce baryton qui couvre pas moins de six octaves ! Des capacités hors-normes mises au service d’un répertoire riche et moderne : voilà ce qui explique sans doute qu’il touche un public large et varié. Variété, opéra, musique urbaine : il y en a pour toutes les sensibilités musicales et toutes les générations ! Mais ce qui plaît aussi indéniablement chez Florent Pagny, c’est cette simplicité, cette authenticité et ce tempérament un peu rebelle qui mettent en lumière l’humain, avant la star. Tout comme le fait ce livre.

Une biographie très documentée…

Dans cette première biographie autorisée du chanteur, nous découvrons tous les aspects de la vie de l’homme et de l’artiste. Depuis la révélation d’un don précoce jusqu’aux collaborations parfois inattendues, en passant par la confrontation brutale à la solitude lorsqu’il décide de rejoindre seul la capitale à 16 ans. Mais aussi les portes restées fermées, l’amour perdu puis la rencontre avec « la femme de sa mort », le flirt avec la paranoïa, les démêlés avec le fisc, ses engagements caritatifs ou encore son rapport avec ses fans… Et oui, tu vois, Florent Pagny ce n’est pas juste une succession de tenues vestimentaires improbables et de fantaisies capillaires! Et en filigrane, nous assistons aussi à l’évolution d’une société depuis l’aube des années 80.

… et passionnante !

Les biographies ne sont pas toujours les livres les plus fun à lire, avouons-le puisque nous sommes entre nous. Pourtant, L’homme qui marche se lit vite, facilement. Pour tout te dire, nous avions prévu de le lire en diagonale… et puis on s’est retrouvés à le dévorer comme si nous étions des fans de la première heure ! On l’aime bien c’est vrai, mais pas forcément au point de lire sa bio – pensions-nous… Il faut dire que les plumes mélodieuses, dynamiques et finement poétiques de Valérie Alamo et Stéphane Deschamps rendent l’exercice particulièrement agréable et rythmé. On suit avec intérêt l’existence hors du commun de ce grand de la scène depuis sa région natale de Bourgogne jusqu’à sa terre d’adoption, la Patagonie.

Retour en musique sur les trois dernières décennies

Les auteurs ne se contentent pas de retracer la naissance des plus grands titres de l’interprète. En effet, ils nous situent à chaque fois le contexte musical du moment et les titres qui ont cartonné tout au long de ces 30 ans de carrière, ce qui nous a tout particulièrement plus. Oui, tu l’as deviné, la nostalgie n’était pas bien loin pour les trentenaires que nous sommes !
Mais on découvre aussi les expériences plus ou moins réussies – voir complètement ratées pour certaines ! – de L’homme qui marche au cinéma et à la télévision avant sa toute première chanson qui sortira en juin 1987 et marquera le début d’une longue et admirable carrière. De là à dire qu’il suffit de chanter N’importe quoi pour devenir une star… !

Florent Pagny, l’homme qui marche, de Valérie Alamo et Stéphane Deschamps, est paru le 15 novembre 2018 aux Éditions Hors Collection

Critique Livre - Florent Pagny, l'homme qui marche-bienvenue chez lui
(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

8 A lire
  • User Ratings (0 Votes) 0
Share.

About Author

Mélina Hoffmann

Leave A Reply