[Critique Livre] En finir avec Eddy Bellegueule : un coup de poing dans la nôtre

0

« De mon enfance, je n’ai aucun souvenir heureux ». Dès les premières lignes du roman d’Edouard Louis, En finir avec Eddy Bellegueule , le ton est lancé et on se trouve pris dans une plongée sans oxygène dans les abysses de la misère sociale, intellectuelle et morale.

Dans ce premier ouvrage, Edouard Louis dépeint l’enfance et l’adolescence

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Ce contenu est actuellement réservé aux abonnés

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 34 times, 1 visits today)

Avis

7 À ne pas manquer
  • Votre avis (1 Vote) 10

À propos de l'auteur

Réagissez !