Critique Livre – 2 jours pour vivre : c’est un bon début…

2 jours pour vivre est un guide touristique original et convivial qui propose des idées d’aventures le temps d’un week-end et à deux pas de chez soi.

L’aventure, c’est bien quand on a le temps et les moyens… Que nenni ! 2 jours pour vivre – vous prouve qu’il est possible de n’avoir ni l’un ni l’autre et de vivre des expériences mémorables ! Bon, à condition toutefois d’avoir le goût de l’aventure et d’être un minimum sportif. Où d’avoir envie de le devenir ! Et d’être prêt à abandonner votre canap’, votre zone de confort et vos soirées Netflix, pour enfiler vos chaussures de randonnée, enfourcher votre vélo/mobylette/cheval ou embarquer à bord d’un van ! Avec un risque énorme à bien garder à l’esprit : celui d’y prendre goût !

« Un livre pour réfléchir, pour s’inspirer, pour se lancer. Une injonction à vivre… »

L’aventure à deux pas de chez soi

Pas besoin d’attendre les grandes vacances pour partir à l’aventure ! Et non, 2 jours en France, à proximité de chez soi, peuvent suffire nous dit Amélie Deloffre, créatrice de la newlsetter « 2 Jours Pour Vivre ». Soit 1 samedi + 1 dimanche + parfois 1 RTT. Et cette parisienne de 32 ans nous le prouve à travers 34 microaventures et portraits de voyageurs ordinaires des temps modernes ! Elle nous présente des coins parfois paumés qui offrent de nombreuses possibilités d’aventures, et auxquels on n’aurait pas forcément pensé. Aussi, lorsqu’Olivier, de la compta, fraichement rentré d’une semaine à Bali, vous demandera en arborant fièrement ses marques de bronzage asymétriques : « Alors, tu es parti où toi ? » vous serez bientôt fier de répondre « Dans le Cotentin ! », ou « En Lozère ! ». Si si, vous verrez !

Critique-Livre-2-jours-pour-vivre2.jpg
© 2 jours pour vivre 2019

Un guide très personnel

Amélie Deloffre commence par nous réconcilier avec quelques mots et notions qui font peur, comme l’inconfort ou l’imprévu. Et elle le fait avec beaucoup d’humour, sur un ton léger et sympathique qui donne envie de tout relativiser. Les récits d’aventures sont légers, personnels, plein de vie et remplis de photos et de conseils. Ils se lisent comme des extraits de journal de bord. Bien plus facile alors de s’identifier qu’en lisant un ouvrage de même type écrit par un guide de voyage. Explorer le Mont Lozère à cheval, pêcher à la mouche dans les Gorges du tarn, descendre le Doubs en Canoé ou la Seine en paddle, faire de l’escalade en Provence, de la via ferrata dans la Drôme, du surf en Bretagne… Il y en a pour tous les goûts ! À condition toutefois d’être en bonne condition physique. Et de ne pas être à la recherche de trop de confort…

2 jours pour vivre… et les 5 autres ?!

Un peu flippante quand même cette idée de ne vivre QUE deux jours par semaines ! Enfin, trois si on a « la chance » de pouvoir poser un RTT ! Un choix de titre qui laisse perplexe (surtout quand on l’énonce à haute voix !), tant la réalité qu’il sous-entend est sombre et pessimiste. Heureusement, un tas de gens vivent leur métier avec passion et se sentent exister dès le lundi, tandis que d’autres ont opté pour un format de travail plus souple qui leur permet de profiter des joies de l’existence en dehors du week-end aussi ! Sans doute que « 2 jours pour partir à l’aventure » aurait été plus judicieux. Cela aurait également mieux ciblé le public – plutôt sportif – auquel s’adresse cet ouvrage. De bonnes idées à y piocher tout de même, et une ode à la vie, au partage, et aux expériences qui nourrissent, élèvent et rendent heureux.

2 jours pour vivre, d’Amélie Deloffre, est paru le 17 octobre 2019, aux Éditions Gallimard Voyage.

Critique-Livre-2-jours-pour-vivre1.jpg
7 Pas mal.
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Mélina Hoffmann

Leave A Reply