Critique FullMetal Alchemist le film réservé aux fans

Depuis le 19 février, Netflix te propose deux choix : soit te mater la série animée FMA Brotherhood, soit le tout nouveau film live FullMetal Alchemist. Si tu n’as pas vu la première, ne te lance pas dans le second, hérétique !

Pour fans seulement. Si on te dit ça, c’est parce que le long-métrage s’adresse uniquement aux connaisseurs. Malgré sa durée de 2h14, ce FullMetal Alchemist reprend des éléments essentiels de l’animé, sans pour autant les détailler vraiment. Du coup, si on apprécie de retrouver des séquences cultes, on a souvent le sentiment de louper quelque chose, surtout lors d’une fin totalement précipitée. Bien moins riche et complet, le film se regarde ainsi comme une sorte d’hommage un peu raté, plutôt qu’une véritable adaptation.

Personne n’est parfait. La plus grande fidélité a été accordée aux personnages, qu’il s’agisse des costumes ou du caractère. On note d’ailleurs que le doublage français est le même que dans Brotherhood. Dommage que le surjeu – ou le non jeu – de Ryôsuke Yamada (Ed) et Tsubasa Honda (Winry) tire l’ensemble vers le bas. Pour le reste, la relation d’Ed et Al Elric se montre travaillée et les effets-spéciaux font ce qu’ils peuvent. FullMetal Alchemist comporte énormément de défauts, mais son envie de bien faire est évidente.

FullMetal Alchemist le film est disponible depuis le 19 février 2018 sur Netflix

Avis

5 De quoi faire plaisir aux fans ?
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

3 commentaires

  1. Avatar

    Bonjour, effectivement ils ont eu le mérite de garder les mêmes voix que l’animé. Mais Winry brune, personnellement j’ai du mal quant à la partie condensé et enfantin du film, on en parle même pas ! Et depuis quand Al s’envole comme ça sur une plaque enfant en essayant de ramener leur mère ? Ils brûlent leur maison, elle n’est pas détruire par la transmutation… Bref très très déçu. Comme quoi, je n’ai jamais bon de s’attaquer au monument !

Leave A Reply