[Critique] Made in France : quand la réalité dépasse la fiction

0
Share Button

Dans le climat de peur et d’insécurité actuel, les attentats terroristes sont au premier rang des sujets sensibles et certains films en font les frais à l’image du Made in France de Nicolas Boukhrief.

Écrit bien en amont de la tragédie du 13 novembre, le film nous dépeint un journaliste musulman infiltré au sein d’un groupe de paumés, prêts à prendre les armes au nom d’une « guerre sainte » qu’ils ne comprennent pas eux-mêmes. Loin d’une fiction-documentaire sur les cellules terroristes, Made in France se présente davantage sous la forme d’un thriller puissant malgré ses maladresses.

Rythmé et appuyé par la prestation saisissante de Dimitri Storoge en meneur radicalisé, le long-métrage se montre tendu et dépeint le phénomène de manipulation sur des gens en perte de repères. On regrette néanmoins que le réalisateur ne s’attarde pas plus sur les raisons personnelles de chacun des membres au profit du sensationnel. Le jihad apparaît alors comme un prétexte et non une cause, celui-ci pouvant finalement être remplacé par tout autre mouvement extrémiste. Made in France reste un bon thriller, mais loin du film choc attendu.

Prévue initialement pour le mercredi 18 novembre, la sortie de Made in France a été repoussée suite à l’actualité pour sortir en e-cinéma et VOD le 29 janvier 2016

(Visited 26 times, 3 visits today)

Avis

7 Pas si choquant
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !