[Critique] L’Outsider : le jeu de la finance

0
Share Button
Critique chrono
Adapté de l’affaire Kerviel, L’Outsider nous plonge au cœur du monde impitoyable et destructeur de la finance à la découverte de l’homme responsable du scandale.


Adapté du livre de Jérôme Kerviel racontant l’affaire des subprimes qui a fait perdre près de 5 milliards d’euro à la Société Générale, L’Outsider nous offre une plongée saisissante mais effrayante dans le monde de la finance.

Un thriller financier. Se rapprochant plus du Loup que de Wall Street, L’Outsider peint le portrait d’un trader dévoré par ses ambitions et addict au risque. Là où le sujet et son jargon incompréhensible aurait eu raison de la plupart des spectateurs, Barratier choisi le prisme du thriller financier pour dérouler son histoire. S’attachant alors à l’humain pour mieux comprendre, on assiste à la montée en puissance du trader pour mieux apprécier la chute de l’homme. L’homme, celui derrière le symbole, écrasé par ce système qu’il vénérait presque.

Un monde destructeur. Barratier s’attache à montrer ce monde avec un réalisme à la limite de l’austère, à l’image de ces immenses tours aux couleurs aseptisées écrasants de toute leur hauteur quiconque essayerait de le défier. Déshumanisant, l’open space se transforme en théâtre rempli de machines dans lequel chacun doit jouer son rôle à la perfection sous peine de finir broyer.

Sans être ni juge ni trop partisan, Barratier livre un point de vue passionnant sur un monde de la finance obscène et destructeur.

L’Outsider sort en salles le 22 juin 2016.

(Visited 32 times, 5 visits today)

Avis

8.5 Édifiant !
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Morgane

Petit koala accro aux sorties et aux découvertes culturelles (autant qu'aux feuilles d'eucalyptus et au chocolat). Malgré mon amour incontesté pour le sommeil (normal pour un koala) je reste toujours à l'affût du prochain événement à vous proposer.

Réagissez !