You’re Dead : Flying Lotus en perte d’altitude

0

 

Ce qui est incroyable chez Flying Lotus, c’est  sa schizophrénie, sa totale liberté de mouvement entre deux cousins éloignés si différents : le hip-hop et le jazz. Depuis son splendide Cosmogramma, en 2010, on le sait en effet capable du grand écart entre les genres, mêlant beats et instrumentations plus classiques.

Ce qu’on constate à l’écoute de You’re Dead, c’est qu’il a décidé d’imposer son son, de l’appuyer, de l’adopter définitivement. Aucune surprise à l’écoute de cet album donc, il sonne… comme un album de Flying Lotus, entre courts morceaux parfois insupportables aux accents free jazz et featurings ajustés. On relève notamment la participation de Kendrick Lamar sur un Never Catch Me d’anthologie, véritable sommet de l’album.

You’re Dead représente cependant une œuvre très inégale, certaines compositions restent sans saveur et ennuient, malgré leur courte durée. D’autres morceaux ne présentent de valeur ajoutée que dans leur structure, la volonté assumée de déconstruction empêchant tout accrochage mélodique.

Ces pièces ne peuvent même pas se targuer d’un quelconque intérêt au vu du manque de renouvellement de leur auteur. Si les amateurs y trouvent leur compte, ce ne sera sans doute pas le cas des autres, tant l’œuvre se révèle mineure.

Avis : 5/10

You’re Dead de Flying Lotus, sorti le 7 octobre 2014.

Article écrit par Elias Campos

 

Advertisement
(Visited 20 times, 1 visits today)

À propos de l'auteur

Avatar

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.