SquareCells, l’avenir du Picross

Matthew Brown, vous le connaissez peut-être pour Hexcells et ses dérivés : Plus et Infinite ; un mix 75% Démineur, 25% Picross, le tout sur d’adorables petites cases hexagonales. Si ça ne vous dit rien, on doute que vous le connaissiez pour SquareCells, son mix 75% Picross et 25% Démineur ; un tort indubitable certes, mais que nous vous proposons de rectifier avec cet article, la chance.

Déjà, avant de voir comment SquareCells « évolutionne » les règles classiques du Picross, on va faire un petit détour introductif, question de faire le point sur ces fameuses “règles classiques” du Picross. Si on peut supposer sans trop de risque que le démineur parle à peu près à n’importe qui ayant déjà eu un Windows XP entre les mains, l’autre a contrario est déjà une affaire un peu moins populaire. Le Picross – ou nonogram, logigram, etc – est un jeu de réflexion demandant de remplir ou non les cases d’un quadrillage – souvent pour former un dessin – le tout en s’aidant des informations chiffrées sur le pourtour de la grille. En gros, ça ressemble à ça, avec à gauche la grille au début et à droite donc, la grille à la fin.

Grille générée sur fr.goobix.com

Les informations sont à lire comme ceci : “2 3” par exemple, signifie qu’il y a 5 cases pleines sur cette ligne, scindées en deux groupes non adjacents, un de 2 et un de 3, le tout dans cet ordre précis. Désolé pour les initiés, mais il fallait bien y passer à un moment ou un autre, le brouillard maintenant dissipé : comment SquareCells fait évoluer cet ensemble de règles pour proposer – à notre humble avis – une des versions les plus intéressantes du Picross. Dernière subtilité avant de commencer peut-être, dans SquareCells les grilles sont pleines et il faut les vider, soit l’opposé du Picross classique. Cela ne change rien dans le fond, mais soyez prévenus.

1 – Rétention d’information…

Le premier levier qu’utilise Brown est simplement la soustraction, volontairement omettre certaines informations. Là où une grille classique ferait figurer toutes les cases via les indications chiffrées et ce même jusqu’à leur absence avec un très explicite 0, SquareCells lui peut si ça lui chante, ne rien mettre ; le joueur devra trouver ailleurs des indices pour déterminer le contenu de la ligne ou de la colonne. Sur cette idée de complexification et de renouvellement par la soustraction, le jeu ne s’arrête d’ailleurs pas là, il surenchérit sur l’inexactitude.

©Matthew Brown

2 – … Et partialité

Dans le prolongement du précédent, le second point clé de SquareCells est la divulgation d’informations partielles. Une donnée complète étant la solution, il existe tout un gradient jusqu’à l’absence d’indice comme évoqué plus haut. Via une notation entre crochets comme suit [x], le joueur va avoir l’information du nombre de case pleine, mais sans indices sur les groupes, par exemple “2 3” deviendrait “[5]”. Il s’agit d’une donnée médiane, entre la soustraction pure et l’information classiquement donnée par la notation conventionnelle du Picross.

SquareCells, l’avenir du Picross
©Matthew Brown

3 – Groupes de cases

SquareCells ne se contente cependant pas que de soustraire ou de flouter, il enchérit également. Premier complément, le plus important ajout sans doute, la présence de chiffres à même la grille donnant des informations sur des groupes de cases pleines. Par exemple, un “3” désignera un groupe de 3 cases pleines, séparé d’au moins une case vide d’autres cases pleines – donc deux groupes peuvent coexister s’ils se “touchent” sur une diagonale. Avec des exemples sur une grille, ça devrait aider.

©Matthew Brown

4 – Nombres de Cases restantes

Enfin, dernier petit twist, le plus mineur et circonstancié, la présence d’un compteur nous indiquant le nombre de cases restantes. Une information surtout utile pour les fins de résolutions où plusieurs possibilités coexistent, c’est alors cette dernière information qui permettra de trancher. Il s’agira à ce moment là de choisir la configuration utilisant le bon nombre de cases pleines. Sur la grille suivante par exemple, il n’existe qu’une seule solution utilisant 8 cases pleines et respectant les contraintes données, impossible donc de la résoudre sans cette information.

SquareCells, l’avenir du Picross
©Matthew Brown

SquareCells et autres jeux

C’est cette somme de soustractions et d’additions qui fait la richesse du Picross imaginé par Matthew Brown comparé à une grille classique ou même une grille à plusieurs couleurs, SquareCells est un vrai bonbon pour les amateurs du genre qu’il retravaille. Un jeu qui rappelle aussi que ce style de casse-tête est au final toujours une affaire de distribution de l’information. Chaque grille de Picross serait en théorie convertible dans les nouvelles règles SquareCells, exactement comme chacune des grilles de SquareCells seraient elles-même transposables dans les règles classiques. Sans doute que le tout ne serait pas très bien équilibré, mais c’est envisageable. Ce n’est pas tant question de grille que d’interface entre le joueur et la grille.

En tout cas, si SquareCells vous intrigue et que vous avez les méninges bien accrochées, on vous conseillera de poursuivre avec CrossCells, un titre allant au-delà du dérivé Picross tout en étant un poil mieux conçu encore que Square à notre goût, beaucoup moins frustrant du point de vue des erreurs notamment. Pour tout vous dire, on n’a pas pris un tel pied sur un puzzle game depuis The Witness, c’est dire le compliment. Pour les autres qui voudraient un peu moins suer, on aborde des puzzles games plus relax dans Casual Reflexion, pas de jaloux que des puzzles.

Squarecells est disponible sur PC, Mac et Linux au prix de 2,99€.

On vous glisse aussi le trailer de CrosscCells, disponible au même prix et sur les mêmes plateformes que son grand frère.

About Author

Amateur de thé vert, de jeux PC et joueur aux obédiences patentées, vous le trouverez sûrement penché sur un obscur puzzle game ou sur un forum à disserter d’ergonomie jusqu’à des heures indues. Si vous êtes d'accord avec lui, c’est certainement qu’il n’est pas d’accord avec vous.

Leave A Reply