Sophie Ellis-Bextor, le retour raté !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Sophie Ellis-Bextor, l’éternelle interprète de Murder on the Dancefloor, revient avec un cinquième album sobrement nommé Wanderlust. À presque 35 ans, la belle Britannique en a fini de ses périodes « djeun’s » disco, dance, électro-pop, qui a fait son succès. S.E.B veut être reconnue comme une artiste à part entière et faire des chansons pour les grandes personnes.

Et c’est là tout le problème de cet opus de onze titres, qui n’est franchement pas une réussite. À trop vouloir rentrer dans le moule – et dans le panier des ménagères – elle en oublie d’être originale. On y retrouve toutes les chansons classiques de l’album de variétés anglaises. Celle avec le piano et l’air triste (Runaway daydreamer), celle avec les trois notes guitares électriques (The deer & the Wolf) etc. Mention spéciale à Love is a camera, dont l’air au piano ressemblerait à s’y méprendre au générique de Derrick.

Comme seuls points positifs, 13 Little Dolls et Cry to the Beat of the Band qui sortent du lot et sa voix cassée reconnaissable parmi mille.

Avis : 3/10.

Wanderlust de Sophie Ellis-Bextor, Sorti le 20 janvier.

Article écrit par Julien Ferreira.

(Visited 1 times, 1 visits today)
Share.

About Author

Avatar

Leave A Reply