[Avignon 2017] La journée de l’accréditée : tragédie en cinq actes (Jour 5)

Ce qui est drôle au Festival d’Avignon, c’est que ce ne sont pas forcément les journées les plus remplies en spectacles qui sont les plus fatigantes ! Tout dépend des horaires des différentes représentations, et surtout des lieux où se trouvent les théâtres.

Ainsi, cette cinquième journée fut la plus dense avec cinq pièces au programme, et pourtant la plus tranquille. Sauf que bon, on le sait, la quantité ne fait pas la qualité, et cela s’est clairement vérifié aujourd’hui… 5 spectacles, 4 déceptions, 1 coup de cœur, 1 sieste, 1 fou rire, et quelques larmes.

Vous me direz, la première déception, si j’avais prêté un peu plus attention au titre j’aurais pu l’éviter… Oui, Barbouillot d’pain sec ça sonnait pas franchement moderne, mais que voulez-vous, je me suis faite avoir par une recommandation bien faite ! Passons. Devant Le cas Martin Piche, ensuite, ce sont mes deux voisins de rangée qui se sont offert un joyeux roupillon ! Ah… Et rien ? m’a laissée sur ma faim ; quant à Balades sur la Terre à l’envers, no comment. (Smiley qui souffle très fort par le nez.) Heureusement, Pigments a tout rattrapé et a donné toute sa valeur à cette… avant-dernière journée déjà…

Rendez-vous demain pour vivre une autre journée de l’ accréditée !

Retrouvez tous nos articles consacrés au Festival Off d’Avignon 2017 ici.

About Author

Mélina Hoffmann

Leave A Reply