[Test] Abzû, peinture ludique à l’eau !

0
Share Button

ThatGameCompany a énormément contribué à la reconnaissance du jeu vidéo en temps qu’œuvre d’art. Matt Nava, directeur artistique de Journey a depuis fondé Giant Squid, son propre studio pour apporter sa vision plus personnelle à travers Abzû

Héritage. Le titre reprend énormément de Journey. On retrouve ainsi une direction artistique colorée et épurée, une superbe bande-son véhiculant les différents leviers scénaristiques et un système d’exploration de zones fermées. C’est sur ce dernier point q »Abzû déçoit un peu de par sa trop grande ressemblance avec son aîné.

Ponyo sous l’océan. Cette plongée dans la puissance et la magnificence des océans n’en demeure pas moins l’une des expériences ludiques les plus enchanteresses. La peur de s’enfoncer plus profondément à la vue des gigantesques ombres alterne avec l’émerveillement procuré par le jeu de lumières et de couleurs engendrées par la faune et la flore subaquatique. À ce titre, Abzû se rapproche plus de Flower en amenant le joueur à se sentir concerné par la beauté de la nature.

Abzû est une réussite, un impératif pour tous ceux voyant autre chose qu’un simple divertissement dans le jeu vidéo. Un merveilleux témoignage d’amour pour le monde océanique mis en perdition par la cupidité.

Pour aller + loin

(Visited 42 times, 1 visits today)

Avis

8.1 Œuvre ludique majeure

Test réalisé sur PS4
Jeu sorti le 2 août 2016 sur PC et PS4

  • Graphismes 9.5
  • Bande-son 9.5
  • Gameplay 7
  • Durée de vie 5.5
  • Originalité 9
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Shojikama

Élevé à l’âge de 6 ans dans les contrées de Green Hill Zone par un hérisson bleu et un p’tit bonhomme qui joue à chifoumi, ses doigts sont restés accrochés à sa une manette depuis plus de vingt ans. Il troque ses joysticks pour un clavier le temps de faire partager sa passion.

Réagissez !