Critique Star Trek Discovery saison 2 : vers l’infini et au delà !

Après un season premiere parfait, la saison 2 de Star Trek Discovery aura confirmé le succès mérité de la première saison.

Commandé par le Capitaine Pike, l’équipage de Star Trek Discovery voyage aux confins de l’espace pour lever le voile sur des mystérieux signaux temporels. CBS parvient avec cette saison 2 à faire entrer la série dans le canon de la franchise originelle, en confrontant le Discovery à l’Enterprise, leurs mythologies respectives à jamais liées.

Critique Star Trek Discovery saison 2 : vers l’infini et au delà !
©CBS All Access

Face à une première saison exceptionnelle, les nouveaux épisodes diffusés sur Netflix peinent à retrouver l’effervescence narrative. Avec des baisses de rythme ou d’intérêt à de nombreuses reprises, Star Trek Discovery réussit néanmoins à sortir son épingle du jeu dans un double épisode final d’anthologie. L’aventure spatiale transforme l’essai in extremis, malgré un casting et une qualité visuelle incroyables ou quelques erreurs de parcours.

Belle Enterprise

La grande et pertinente nouveauté de cette saison 2 fut d’intégrer le Capitaine Pike à Star Trek Discovery. Anson Mount est brillant et vole la caméra à chacune de ses apparitions. A tel point que son personnage, omniprésent, finit par manger la place réservée à l’équipage originel. À ce titre, les arcs narratifs des personnages secondaires souffrent d’un manque de matériel scénaristique effrayant, réduisant le vaisseau à ses 5 protagonistes, dont un Spock convaincu, mais pas forcément convainquant et à la limite de la caricature. Malgré une exposition pas très équitable, le show est un bijou de science-fiction qui s’offre un reboot en bonne et due forme.

Critique Star Trek Discovery saison 2 : vers l’infini et au delà !
©CBS All Access

Les considérations spatio-temporelles s’associent aux rapports familiaux, famille recomposée et adoption, pour nous proposer une version intime de l’univers. L’exploration personnelle et spatiale au cœur de l’intrigue, Alex Kurtzman laisse libre court aux réalisateurs d’apposer leur style pour exposer une mise en scène généreuse et follement épique. Maligne et iconographique, la direction visuelle est sans bavure et parvient même à tenir la dragée haute aux films de Abrams, malgré une utilisation également excessive de lens flares.

Si la ligne narrative ne s’avère pas toujours inspirée, la saison 2 de Star Trek Discovery est une belle réussite, notamment dans sa tentative de rebooter son univers spatial. Vite, la saison 3.

La saison 2 de Star Trek Discovery est disponible sur Netflix et CBS All Access.

Avis

8 réussite !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Axel PC

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Leave A Reply