[Critique] Obsession, un nouveau visage pour une nouvelle vie

Obsession, thriller sulfureux réalisé par Brian De Palma ressort dans nos salles obscures, après une première sortie rejetée par la presse et le public en 1976. L’occasion rêvée de re-découvrir, dans sa version restaurée, ce long-métrage d’une rare intensité.

Le metteur en scène assume sans complexe la reprise, dans les grandes lignes, du scénario de Sueurs Froides, signé cette fois par le grand Maître du suspense : Alfred Hitchcock. Mais il serait réducteur de résumer l’œuvre de De Palma à une simple reproduction. Malgré une intrigue et des thèmes similaires, le réalisateur américain s’approprie pleinement une atmosphère vaporeuse et onirique ainsi qu’une mise en scène minutieuse. De Palma est le conteur parfait pour cette histoire d’amour intemporelle, scénarisée comme un film-tiroir, aux twists surprenants.

Pouvons-nous alors parler de plagiat quand la patte de De Palma est reconnaissable dans chacun des plans de ce qui devient son propre film ? Réponse dans les cinémas le 18 septembre.

Article écrit par Cécile Ravidat.

 

Avis

9 A voir absolument !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply