Justice League : pourquoi Warner / DC ne doit pas se planter

0

Avec la sortie ce mercredi de Justice League, la Warner joue le tout pour le tout afin décider du futur de l’univers DC Comics sur grand écran.

Un pari risqué lorsque l’on regarde rétrospectivement les différents films qui constituent ce DCEU. Dans Man of Steel, le ton est fixé au grave et sombre, atteignant son paroxysme dans le très controversé Batman v Superman. Suicide Squad tente la recette de la folie humoristique et se ramasse dans les grandes largeurs. Mais avec Wonder Woman, le DCEU sort la tête de l’eau et semble augurer du meilleur pour la suite.

Sauf que le studio semble toujours peiner à montrer une ligne directrice claire, avec une promotion de Justice League (et du reste) débordante de rumeurs, de damage control et de changements de stratégies. On retiendra par exemple les reshoots de Justice League, le cas Bat-Fleck ou les nouveaux projets indépendants du DCEU tel que l’origin story sur le Joker.

En cela, Justice League représente la dernière chance pour la Warner d’y voir plus clair. Soit d’avoir un DCEU cohérent ou bien d’ouvrir la voie à deux multiverses cinématographiques avec les films indépendants et ceux liés entre-eux, à la marge. D’autant que le public pourrait vite se lasser de tous ces sons de cloches différents. Réponse en salles.

Justice League sort ce mercredi 15 novembre.

Advertisement
(Visited 149 times, 152 visits today)

À propos de l'auteur

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation, illustration et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Réagissez !