Test Harvest Moon : un Monde à Cultiver, gros plantage ou belle récolte ?

Harvest Moon : un Monde à Cultiver tente de gagner des points dans le cœur des joueurs, leur adhésion étant en chute libre depuis plusieurs années. Pari réussi ?

Créée et disponible en 1996 au Japon (et bien plus tard en Europe), la série Harvest Moon a su tirer son épingle du jeu dans les années 2000. En combinant l’agriculture, l’élevage et les relations humaines dans une aventure pleine de bons sentiments, la recette avait fait mouche auprès d’une pléthore de joueurs. Depuis 2014, l’éditeur Marvelous a décidé de créer sa propre division américaine, nommée XSEED Games. Cependant, Natsume a conservé les droits pour le titre Harvest Moon, forçant XSEED Games à changer le titre pour Story of Seasons. En parallèle, Natsume a développé ses propres jeux Harvest Moon, dont la qualité s’est dégradée au fil des années. Ce nouvel épisode arrive t-il a redorer le blason de la saga ?

Harvest Moon, une culture toujours foisonnante…

Dans la peau d’un personnage créé préalablement, tu es excessivement pris par la main dès le début du titre, enchaînant les petites missions peu passionnantes mais faisant offices de tutoriel. L’obtention de ta propre ferme va pimenter davantage tes journées, notamment grâce à la gestion de tes cultures, de tes animaux, la récolte de graines (données par des « feu follets » ressemblant à des lutins) et l’amélioration des liens avec les autres personnages.

Plus tu avanceras dans l’histoire, plus tu débloqueras de nouvelles activités / améliorations possibles pour tes outils de bon fermier / lieux à visiter.

Approche intéressante, cohérente et réaliste, il est important de prendre en compte la variété des biomes présents en jeu. En fonction de la variété d’une graine et de l’endroit où tu la plantes, sa qualité variera, passant d’excellente à inutilisable (donc bonne à jeter).

© Natsume

Concernant la prise en main d’Harvest Moon : Un Monde à Cultiver, on ne va pas passer par quatre chemins : c’est basique et en même temps très confus. Il y a peu de boutons à utiliser mais beaucoup d’actions différentes à effectuer avec la même touche. Par exemple, pour t’occuper d’un mouton, tu dois d’abord appuyer sur le bouton action pour le caresser, puis sur le même pour le brosser et une dernière fois pour lui tailler la laine. C’est franchement dommage, d’autant plus que la prise en main du personnage se révèle plutôt fluide et assez efficace dans l’ensemble.

Une bonne plantation de problèmes en tous genres

Harvest Moon : Un Monde à Cultiver est graphiquement moche. Cela aurait pu passer sur 3DS (et encore) mais c’est inadmissible sur Nintendo Switch. Comment peut-on passer de Mario Odyssey, d’un Zelda : Breath of the Wild, à ça ? Le pire, c’est que le titre se paie même le luxe d’avoir des ralentissements assez courants, voire des freezes de temps en temps. OK, les temps de chargement ont été revus à la baisse… mais à quel prix ?

La bande sonore s’avère du même acabit. Si les morceaux musicaux font sourire les premières heures de jeu, ils deviennent très rapidement redondants et pénibles. On s’est même surpris à baisser (voire à couper) le son pour éviter tout pétage de plombs. Encore une fois, le pire reste à venir : il est assez courant d’entendre le son se saccader, rendant l’expérience très désagréable.

© Natsume

Pour finir,

  • l’ergonomie des menus ne rehausse clairement pas le niveau. On s’emmêle très vite les pinceaux et on perd un temps fou à ranger ses affaires.
  • La téléportation, qui pallie la lenteur handicapante du personnage, est un ajout bienvenu mais se révèle assez fouillie.
  • Il n’est pas rare d’appuyer sur la mauvaise touche et d’effectuer une action non désirée, en voulant aller plus vite.

D’autant plus que la journée, elle, ne perd pas son temps et défile à tout allure. Il est regrettable de constater que ces défauts font tache alors que l’aventure, en elle-même, est plutôt agréable dans l’ensemble.

Harvest Moon : Un Monde à Cultiver s’embourbe et devrait tailler dur ses cultures quitte à repousser plus sainement par la suite.

(Visited 2016 times, 709 visits today)

Avis

5.0 Mi-figue, mi-raisin

Harvest Moon : Un Monde à Cultiver est disponible depuis le 4 mars 2021 sur Nintendo Switch.

  • Graphismes 2
  • Bande sonore 3
  • Durée de vie 7
  • Gameplay 5
  • Gestion de vie 8
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Guillaume Chéti

Jeune padawan en quête de nouvelles aventures rocambolesques, j’ai été bercé par les jeux vidéo avant même de savoir marcher. Amateur d’action, d’aventure, d’horreur et de RPG en tout genre, je ne boude pas pour autant les autres catégories videoludiques qui regorgent d’idées originales.

Leave A Reply