Le nez virtuel : solution contre la Motion Sickness ?

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La Motion Sickness est l’un des points faibles des casques/lunettes de réalité virtuelle, provocant chez certaines personnes vertiges et nausées à l’utilisation du dispositif.

Des chercheurs de l’Université de Purdue ont donc étudié le problème et ont peut être trouvé la solution encore à l’état de test.

Le mal-être s’impose lorsque le cerveau interprète différemment les renseignements de nos yeux et de notre oreille interne (qui permet de comprendre notre positionnement).

Il suffit donc d’ajouter pour vos yeux un élément « naturel » dont il est habitué, et surtout fixé en toute circonstances: un nez virtuel.

whittinghill-simulator

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.