[Critique] xXx : Reactivated : plus c’est c** plus c’est bon ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

On craignait de voir dans xXx : Reactivated le même défaut que dans les derniers opus Fast & Furious : un film à prendre au 35e degré plombé par le trop sérieux Vin Diesel. Ouf, il n’en est rien !

Over the top. Si le premier volet gardait un petit côté sérieux ringard, xXx : Reactivated a visiblement décidé de ranger toute logique au placard et faire dans le superlatif. C’est bien simple, TOUT est abusé dans ce film : des cascades à faire pleurer les lois de la physique au casting dont la moitié est ouvertement là pour un appui promotionnel. Mais ça marche ! Le long-métrage décérébré joue avec son image et s’assume : de la bonne grosse poilade à coups de séquences totalement déjantées et de punchlines d’un Vin Diesel dragueur du dimanche. Rien n’est crédible, tout est débile.

Le réal’ gâche la fête ! Tout serait parfait (et surtout très drôle) si on ne retrouvait pas ce petit enquiquineur de D.J. Caruso derrière la caméra. Le réalisateur souffre toujours autant d’épilepsie et foire toutes ses scènes d’action en multipliant les plans illisibles. Un drame quand on a des mecs comme Donnie Yen et Tony Jaa sur le plateau, dont les performances martiales sont très loin d’être mises à l’honneur. Merci de ne pas réactiver le D.J.

xXx : Reactivated sort le 18 janvier 2017 au cinéma.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

7 Fast and xXx
  • User Ratings (0 Votes) 0
Share.

About Author

Avatar

Un commentaire

Leave A Reply