Critique The Night Comes For Us : du The Raid au rayon boucherie

0

En manque de sensations fortes, on s’est enfin décidés à regarder The Night Comes For Us et ses faux airs de The Raid sur Netflix. Un film à déconseiller aux végans et autres hémophobes. Pour nous, « c’était des barres ».

Les acteurs de The Raid dans un film d’action qui embrasse moins son scénario que son ultra-violence, comment ne pas se sentir tout de suite attiré par la charcuterie promise par The Night Comes For Us ? Et la viande était servie saignante s’il te plaît ! Car oui, pendant deux heures on a droit à un tel déluge de bourre-pifs, de machettes et de tripes à l’air qu’impossible de cligner de l’oeil sans risquer de manquer une giclée ou deux. Le réalisateur Timo Tjahjanto n’a qu’un objectif : la générosité.

Et le scénar’ dans tout ça ? Mais on s’en fout voyons ! Il y a bien quelques fils pour relier le tout, mais c’est tellement pris par-dessus la jambe qu’on ne peut décemment pas appeler ça une histoire. Personne ne fera semblant de croire une seconde au pourquoi du comment, ni le réal’, ni les acteurs, ni le spectateur. The Night Comes For Us pourrait se rapprocher d’un The Raid 2, les dialogues en moins, la barbaque en plus.

The Night Comes For Us et elle va piquer sévère

Ça fait bien longtemps qu’on n’avait pas eu droit à long-métrage aussi assumé dans son délire létal. Habitué du style, Tjahjanto ne lésine pas sur les effets de caméra, sacrifiant parfois au passage le plan large du combat en lui-même pour nous offrir sa conclusion démembrée sur un plateau, plein cadre. Les coups pleuvent, ils font très mal… et le compteur de cadavres s’affole.

Pour rendre le cassage de jambes, de bras, de nez et toutes les parties du corps, il fallait des acteurs crédibles. À ce titre on peut compter sur Joe Taslim et Iko Uwais – la nouvelle étoile montante du cinéma d’action – pour échanger les politesses dans des chorégraphies à l’image du film : brutales. On remercie également le métrage pour ne pas avoir féminiser ses combattantes et leur offrir des affrontements dignes de leurs collègues masculins… surtout quand c’est Julie Estelle qui s’y colle !

Il serait facile de voir en The Night Comes For Us qu’un simple film violent vide de sens, mais il se montre si « jusqu’au-boutiste » dans son action qu’il régale à tous les étages n’importe quel fan du genre. Un pied total.

The Night Comes For Us est disponible sur Netflix.

Advertisement
(Visited 1 times, 4 visits today)

Avis

8 Plaisir pas coupable
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.