[Critique Livre] La mauvaise réputation : l’artiste C215 livre une galerie de portraits controversée

Après son exposition à la Galerie Openspace à Paris, La mauvaise réputation de Christian Guémy, alias C215, se voit consacrer le 76ème volume d’Opus Délits, la collection sur l’art urbain.

« Comment peut-on être attiré par ce qui nous repousse ? »

Des personnalités que l’on aime détester. A travers ces 71 portraits et leur mise en perspective par l’utilisation de différents supports, C215 pose un regard provocateur et parfois amusé sur notre société et sur ses personnalités politiques et culturelles controversées. En effet, de Serge Gainsbourg à Donald Trump, en passant par Christine Boutin ou encore Booba : ses œuvres nous amènent à questionner l’ambiguïté de ces personnages et notre ambivalence à leur égard.

Un ouvrage instructif. L’interview de l’artiste de street art ainsi que les légendes des œuvres rendent cet ouvrage très complémentaire de l’exposition. Ils permettent ainsi une meilleure compréhension et une véritable immersion dans La mauvaise réputation. Car C215 ne cherche aucunement à juger les personnalités clivantes qu’il expose, mais à inviter à la réflexion tout en défendant une liberté de création et d’expression assumée.

Le catalogue de l’exposition La mauvaise réputation, de C215, est paru en juin 2017 chez Critères Éditions.

[Critique Livre] La mauvaise réputation l'artiste C215 livre une galerie de portraits controversée

© Critères Éditions

Avis

9.0 A lire absolument
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Mélina Hoffmann

Leave A Reply