[Critique Livre] Et si, « tous sa », c’était La Faute de l’orthographe ?

« On se demande souvent comment respecter l’orthographe, mais l’orthographe elle-même est-elle respectable ? »

La Faute de l’orthographe apporte un regard nouveau, surprenant et fort intéressant sur ces indésirables que l’on traque souvent obsessionnellement ! Mais pourquoi d’ailleurs ? Et s’il ne s’agissait que d’un énorme malentendu ?…

Un ouvrage moderne et passionnant. Qui dit livre sur l’orthographe dit souvent Académie française, contenu barbant, approche sacralisée et d’un autre temps… Ouf ! Rien de tout ça ici ! En effet, facile et agréable à lire avec ses nombreuses illustrations, La Faute de l’orthographe nous amène justement à nous interroger sur la manière dont l’orthographe a perdu sa fonction première d’outil pratique permettant de retranscrire la langue orale, pour devenir un instrument de discrimination, de pouvoir et de prestige. Parfois jusqu’à l’absurde

Un contenu documenté. Même les puristes de la langue pourraient bien se mettre à douter à la lecture de La Faute de l’orthographe ! Et il y a de quoi lorsque l’on découvre que le son /s/ par exemple, peut s’écrire de douze manières, tandis que la lettre s ne peut se prononcer que de trois façons ! Et que dire des lettres muettes ou des sept pluriels en -oux que l’on a tous appris par cœur à l’école sans jamais comprendre pourquoi ceux-là et pas les autres… Un livre instructif et amusant, à méditer sérieusement.

La Faute de l’orthographe, de Arnaud Hoedt, Jérôme Piron & Kévin Matagne est paru le 04 octobre 2017 aux Éditions textuel. La pièce La Convivialité – de laquelle est adaptée ce livre – se jouera prochainement dans toute la France.

[Critique Livre] Et si, tous sa, c'était La Faute de l'orthographe.jpg

© Éditions textuel

Avis

9 A lire absolument
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Mélina Hoffmann

Leave A Reply