Critique Legends of Tomorrow saison 6 : le fun s’épuise

On les aime bien mais on s’en fiche un peu, les Legends of Tomorrow concluent leur saison 6, de façon sympathique mais sans éclat non plus.

Sara kidnappée par des aliens, l’équipage du Waverider se met en route pour retrouver son capitaine. Gentiment remisée au fond du garage de The CW, les Legends of Tomorrow sentent la fin approcher mais continuent de briller par leurs facéties sans queue ni tête. La série est d’ailleurs toujours fidèle à elle-même, pleinement assumée, mais sans non plus prendre beaucoup de risques. Dommage.

Critique Legends of Tomorrow saison 6 : le fun épuisé
©facebook/CWLegendsofTomorrow

Phil Klemmer et Keto Shimizu continuent d’opérer de concert en showrunners principaux de la série qui garde évidemment son ton halluciné tout en développant un tantinet la psyché de cette bande de bras cassés attendrissants. Certains prennent plus d’importance tandis que d’autres tendent à s’effacer pour préparer la conclusion inévitable d’un show au demeurant sympathique mais déjà bien usé, et parfois usant.

Misfits of Yesterday

Sorte de The Suicide Squad télévisuel un peu bâtard, la réalisation et l’écriture acérée en moins, les Legends of Tomorrow n’ont jamais vraiment su où trouver leur place dans le paysage de The CW. Trop barré pour certains, pas assez « réaliste » pour d’autres (on se marre gentiment puisqu’on reste au sein du Arrowverse), clairement la consommation de drogues dures pouvait parfois aider à pleinement apprécier le vilain petit canard de la chaîne, maintenant simplement caduque et presque triste de devoir inexorablement tourner la page d’ici peu.

Pourtant, rassure-toi dans le fond, la saison 7 arrive bientôt et n’est pas encore synonyme de conclusion pour les Legends of Tomorrow. Lentement mais surement comme on dit. Cette saison 6 est donc surtout l’occasion pour certains irréductibles de changer d’air, comme Dominic Purcell, le seul avec Matt « Constantine » Ryan à s’octroyer une histoire digne de ce nom et un développement personnel intéressant, ou presque. Pour situer le bidule, le premier tombe enceint d’un alien en accouchant par le nez d’œufs stockés dans son crâne, tandis que le deuxième essaye de retrouver ses pouvoirs magiques en prenant divers substituts addictifs, du sang ou des champignons extraterrestres. Oui, on en est là.

Critique Legends of Tomorrow saison 6 : le fun épuisé
©facebook/CWLegendsofTomorrow

Deux trajectoires pleines de remises en question, de nouvelles perspectives, le tout pour s’arranger autour d’expériences hallucinées mais forcément teintées d’une morale toujours bienveillante. Les épisodes feuilletonnant de ces Legends of Tomorrow sont wtf mais toujours conclus par un happy end bienpensant. Le show prend bien soin de rester dans les clous alors même qu’il prône la différence et l’acceptation universelle. Un résultat quelque peu paradoxal et qui vient peiner le visionnage un peu désuet d’un show toujours très kitsch (ou moche) et où tous les personnages semblent surjouer une bonne humeur artificielle, comme dans une sitcom à gros budget. On retourne au même far-west poussiéreux, on éduque un (autre) rejeton de Beebo, bref du tout cuit. Plaisant mais lassant.

Toujours rigolote et appréciable, cette saison 6 de Legends of Tomorrow tente de faire du neuf avec du vieux ou du moins de préparer la suite des aventures d’une équipe déjà bien rincée, incapable de se renouveler. En espérant qu’ils se rattrapent prochainement.

La saison 6 de Legends of Tomorrow est disponible sur The CW.

Avis

6,5 Bof..
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Leave A Reply