[Test] Batman Arkham Origins : le début de la fin ?

2

En seulement deux opus, Rocksteady a fait de la saga des Batman Arkham l’une des meilleures franchises vidéoludiques consacrées au chevalier noir. Désormais, c’est entre les mains de Warner Montréal que notre héros va devoir évoluer.

Comment continuer après la fin grandiose offerte par Arkham City ? En revenant aux débuts du justicier. Sous le sigle Arkham Origins, Batman doit affronter huit assassins. L’occasion de planer à nouveau au-dessus d’un Gotham légèrement revisité et d’affronter des ennemis encore inédits dans la licence tel Deathstroke.

Bénéficiant d’une machine bien rodée, les développeurs jouent sur la sécurité. La seule vraie nouveauté vient de la batcave, accessible n’importe quand via la batwing, sorte de voyage rapide entre les quartiers de la ville. Votre antre vous permet d’améliorer vos compétences en accomplissant une multitude de défis.

Pour le reste, la narration se veut impeccable et le gameplay inchangé. Les combats se règlent à coup d’enchaînements et de contres tandis que les phases d’infiltrations pimentent l’ensemble. Bref, tous les éléments concordants au succès de la série répondent présents.

Si cet Origins semble ressembler plus à un Arkham City 1.5, Batman reste toujours au sommet des adaptations de héros costumés et il sera dur de l’y en déloger.


Advertisement
(Visited 33 times, 1 visits today)

Avis

7.2 Immanquable !

Test réalisé sur PS3
Batman Arkham Origins est disponible depuis le 25 octobre 2013.

  • Graphismes 8
  • Son 8
  • Gameplay 8.5
  • Durée de vie 6.5
  • Originalité 5
  • Multijoueur 7
  • Votre avis (1 Vote) 7.6

À propos de l'auteur

Avatar