[Test] Prey, une aventure spatiale horrifique, intrigante et bluffante

Prey, le thriller de science-fiction, est un reboot de la licence du même nom. Nous avons pu mettre brièvement la main dessus via une démo du titre mais rien ne nous avait préparé à cette claque vidéoludique. Présentations.

Huit-clos galactique. Vous incarnez Morgan Yu, scientifique dans la gigantesque base spatiale Talos 1, en orbite autour de la Lune. Malheureusement, votre vie bascule dans l’horreur à l’arrivée d’Aliens hyper agressifs. Le scénario, à priori classique, surprend à de nombreuses reprises, entre révélations chocs, trahisons et revirement de situations. Tous les ingrédients s’avèrent présents pour vous tenir en haleine jusqu’au bout d’une aventure très plaisante, grâce à une patte graphique toujours aussi inventive et une bande-sonore à couper le souffle.

Des monstres pas très mimi(cs). Bethesda oblige, le gameplay se veut nerveux, dynamique et sans merci. La moindre erreur de votre part peut vous emmener illico-presto vers une mort des plus douloureuse. Les Aliens proposent un challenge costaud, grâce à leur rapidité et à leurs capacités originales de prendre la forme de n’importe quel objet. Ainsi, attendez-vous à sursauter un nombre incalculable de fois durant vos sessions. On adore !

En conclusion, Prey est une came inter-galactique qui nous a mis plein d’étoiles dans les yeux.

Avis

9.0 Une perle rare

Prey est disponible depuis le 5 mai 2017.
Jeu testé sur PS4.

  • Graphismes 9
  • Bande-son 10
  • Gameplay 9
  • Durée de vie 9
  • Scénario 8
  • Originalité 9
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Guillaume Chéti

Leave A Reply