Test Pokémon Donjon Mystère DX, un remake surpassant l’original ?

Pokémon Donjon Mystère DX est un remake du premier opus de la licence sortie initialement en 2005 sur Nintendo DS. Cet opus Switch joue la carte de la nostalgie.

La série Pokémon Donjon Mystère existe donc depuis plus de quinze ans et a conquis le cœur d’une pléthore de fans. Très souvent adulé et assez peu critiqué, l’opus original avait su poser de bonnes bases qui se sont solidifiées avec les volets suivants. Le studio Chunsoft a décidé de dépoussiérer ses placards en sortant un remake du premier épisode. Après tout ce temps, la recette originale n’est-elle pas dépassée ? Réponse dans ces quelques lignes.

Pokémon Donjon Mystère DX se pastelle !

S’il y a bien une chose qui saute aux yeux dès les premières minutes lancées dans l’aventure, ce sont les graphismes remis au goût du jour. Mieux encore, la patte artistique a drastiquement changé et les développeurs ont tronqué le visuel de la DS pour arborer des coups de crayons très pastels. C’est joli, mignon tout plein et représente fidèlement l’aspect gentillet de la série.

De même, la bande originale de cet épisode a été réorchestrée pour notre plus grand bonheur. La plupart des musiques n’ont pas perdu de leur charme et on se surprend à fredonner certains airs enjoués. Il faut dire aussi que la nostalgie fonctionne très bien pour les gamers de la première heure qui les ont connues il y a plus d’une décennie.

Pokémon Donjon Mystère DX
© Chunsoft

De manière générale, le scénario de l’histoire principale s’avère sensiblement le même. Il y a quelques différences subtiles qui n’échapperont pas aux puristes. Les autres passeront un bon moment tout au long de l’aventure et risquent même de verser une petite larme à la toute fin. Cet opus traite de quelques sujets sérieux comme l’ouverture sociale, la confiance, le rejet et l’abandon. Ceux-ci plairont certainement aux plus grands.

Concernant la durée de vie du titre, il faut bien séparer l’histoire principale et le post-game. La première se finit assez rapidement (en une dizaine d’heures de jeu) alors que la seconde partie se révèle très longue. Avec plus d’une dizaines de donjons débloqués, le recrutement de plus de 400 bestioles et l’optimisation de ses Pokémon, tu auras de quoi t’occuper pendant un très long moment.

Une formule presque inchangée Pokémon Donjon Mystère DX

Au niveau du gameplay et de la prise en main, il n’y a pas grand-chose qui change. Il faut dire que l’épisode originel était déjà très bien à son époque. L’objectif principal est de parcourir différents donjons générés aléatoirement tout en ramassant des objets, en recrutant des alliés et en terrassant les Pokémon ennemis qui se dresseront sur ton chemin. Le hub central te permet de te préparer en gérant tes objets, ton argent et ton entraînement.

En revanche, tu apprécieras certains choix des développeurs alors que d’autres te feront dresser les cheveux. Commençons par les points positifs : le système de combat s’est amélioré avec la possibilité de laisser le jeu choisir la meilleure attaque contre l’ennemi adverse, pratique pour les novices. Tu peux aussi désormais avoir 8 Pokémon dans ton équipe contre 4 maximum auparavant, ce qui va te sauver la mise plus d’une fois.

Pokémon Donjon Mystère 1
© Chunsoft

Continuons sur cette lancée : le système de Q.I. (qui te permettait d’augmenter les statistiques de tes Pokémon) a été remplacé par les Capacicools qui sont vachement pratiques et t’aideront plus d’une fois dans les donjons. Le mode en ligne te permet d’aller sauver des équipes décimées et te permet d’être secouru par une âme charitable, un très bon point, d’autant plus que cela te permet d’éviter de perdre ton argent et tes objets. On apprécie aussi l’ajout des pré-évolutions / évolutions de la 4ème génération et de l’introduction des Méga-évolutions.

L’intelligence artificielle de tes alliés (et des ennemis) a été revue également à la hausse. En revanche, la difficulté connaît certains pics qui en rebuteront plus d’un. Il faut dire que la RNG est assez hasardeuse et pourrait te mettre dans un sacré pétrin en cas d’attaques loupées. Ce sentiment d’injustice se révèle malheureusement bien présent quand ça arrive…

Par ailleurs, on regrettera l’absence des lieux d’habitation des différentes espèces de Pokémon qui étaient pourtant présentes dans l’opus DS. Même si cela n’apportait pas grand-chose au niveau du gameplay, c’était toujours plaisant de parcourir ces différentes zones agréables à visiter. Pour finir, nous avons toujours en travers de la gorge la suppression de l’attaque de base qui nous avait sorti de la panade plusieurs fois à l’époque…

Pokémon Donjon Mystère DX fait grave le taff et n’a plus de secrets pour nous !

Avis

8.0 Un remake très satisfaisant !

Pokémon Donjon Mystère DX est disponible depuis le 6 mars 2020 sur Nintendo Switch.
Jeu testé sur Nintendo Switch.

  • Graphismes 8
  • Bande-son 8
  • Gameplay 8
  • Scénario 7
  • Durée de vie 9
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Guillaume Chéti

Leave A Reply