[Sortie DVD] Barberousse : un Akira Kurosawa en pleine santé, peut-être trop

Considéré par beaucoup comme le meilleur film d’Akira Kurosawa, Barberousse représente surtout son œuvre la plus aboutie, la plus dense, mais à contrario, la moins accessible.

Beauté et laideur de l’être humain. Comme à son habitude, le réalisateur s’intéresse aux gens et leurs contradictions. Aux pauvres, aux riches, les vaniteux, les vertueux… le long-métrage accumule les personnages, mais donne un rôle à chacun, comme autant de porteurs de messages. L’ensemble étant supervisé par l’exceptionnel Toshirô Mifune, ici quasi divinisé. Une œuvre incroyablement vivante, humaniste, pragmatique, qui veut tout montrer sans jamais juger.

Film qui se mérite. À l’image de son personnage éponyme, Barberousse n’est pas des plus abordables en premier lieu. Kurosawa laisse traîner sa caméra, rallonge ses scènes (d’où la durée totale de près de trois heures !) et on voit mal où il veut nous emmener. Mais c’est justement dans cette progression lente, mais constante que le génie opère : on découvre des trésors de mise en scène et c’est dans le détail que nos protagonistes évoluent. À la fin on est certes essoufflé, mais ravis d’avoir tant appris !

Barberousse sort chez Wild Side le 30 août 2017 en édition Blu-ray + DVD + Livret

Avis

9 Du grand grand Kurosawa

Interactivité
- Portrait de Toshiru Mifune par Shiro Mifune (26')
- Barberousse : entre ombre et lumière (23')

  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply