[Preview] Fate/EXTELLA The Umbrel Star : briller à tous les coups !

0

Présenté lors d’une séance au Reset Bar, le jeu d’action/ hack & slash Fate/EXTELLA The Umbrel Star, nous a dévoilé son nouvel univers : un futur gouverné par le tout puissant super-ordinateur lunaire Moon Cell Automaton…

Une suite mais en différent. Ce nouvel opus débute après les évènements de la Guerre du Saint Graal, développés dans Fate/Extra. Cependant, l’histoire s’avère entièrement indépendante, imaginée par l’auteur des séries, Kinoko Nasu (Fate/stay night). Les champions s’affrontent ici pour la domination du royaume digital, le “SE.RA.PH.” Les cinématiques, autant que les graphismes présentent une réalisation soignée, plus détaillée que celle présente dans certains ténors du genre Musô.

Dézinguer à tout va. Sur une carte avec des points à (re)conquérir, le joueur est lancé dans des batailles face à des milliers d’ennemis. Les hordes de combattants volent sous les coups. La prise en main est aisée, mais demandera cependant de faire un minimum attention face aux capitaines, aux boss ou aux personnages à débloquer. En effet, pour casser la répétitivité du titre, Marvelous propose plusieurs héros aux compétences destructrices différentes.

Filles sexy, combats énergiques, Fate/EXTELLA The Umbrel Star s’annonce une bonne alternative aux Dynasty Warriors pour les fans du genre !

Advertisement
(Visited 80 times, 1 visits today)

Avis

6.6 Place aux femmes fatales !

Fate/EXTELLA The Umbrel Star sortira le 20 janvier 2017 sur PlayStation 4 et PSVita.
Preview réalisée sur PS4.

  • Graphismes 6.5
  • Bande-son 7
  • Gameplay 7
  • Originalité 6
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Ida Gonthier

Présidente et directrice des publications, elle gère l'ensemble de toutes les petites missions qui font fonctionner la société. Elle s’occupe également de la section jeu vidéo soutenue par ses terribles acolytes !

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.