[Test] Dynasty Warriors 8 : Empires : toujours le même combat

0

Chaque année chez Tecmo Koei, on nous ressort le même produit légèrement modifié, parfois on change le nom pour lui donner un coup de fraîcheur et la machine à billets se met en route. Une stratégie sans faille à l’image du petit dernier : Dynasty Warriors 8 : Empires.

Pour les néophytes, la branche « Empires » du célèbre beat’em all comporte une part de stratégie et de gestion. Entre 2 combats il faut gérer ses troupes et ses territoires pour se renforcer. Cet opus ajoute quelques cartes tactiques et la possibilité d’avoir un enfant avec un général de sexe opposé qui héritera des caractéristiques de ses parents. Le joueur appréciera toujours autant de pouvoir gérer son empire et un mode édition de héros de plus en plus complet.

Concernant les batailles, rien de nouveau. Il vous faudra prendre des bases et tuer les officiers ennemis, comme vous le faites depuis presque dix ans pour les habitués. Les capacités de la PS4 étant totalement ignorées, hormis un plus grand nombre d’adversaires à l’écran, les graphismes ne valent pas tripette. Un problème récurrent de la franchise depuis des années.

Malgré ses défauts, Dynasty Warriors 8 : Empires conserve l’essence de la série en apportant un peu de nouveautés. De quoi satisfaire les moins exigeants d’entre nous.

Attention, jeu entièrement en anglais !

Advertisement
(Visited 46 times, 1 visits today)

Avis

5.8 À défaut de mieux

Test réalisé sur PS4.
Jeu sorti le 27 février 2015.

  • Graphismes 5
  • Bande-son 6
  • Gameplay 6
  • Durée de vie 8
  • Originalité 4
  • Multijoueurs 6
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.