Les doux enfantillages du Soldat Rose 2

0

Le Soldat Rose, conte musical créé par Louis Chedid en 2006, revient sous la plume de Francis Cabrel. On y retrouve la même recette que pour le premier spectacle. La voix off du grand magasin, incarnée par Isabelle Nanty, nous raconte les mésaventures d’un Soldat Rose devenu bleu qui veut retrouver sa couleur d’origine. Ça c’est pour le côté Conte.

Au niveau musical, le même principe également. Les chansonniers populaires de notre « bonne » vieille variété française – Tété, Renan Luce, Elodie Frégé, Thomas Dutronc, Laurent Voulzy pour les plus illustres – prêtent leurs organes vocaux aux différents personnages. Et c’est là où Cabrel réussit son coup à merveille. Avec une vraie histoire à raconter, les différentes créations musicales se siéent parfaitement à leurs interprètes. On passe du rock à la folk, puis à la country d’un protagoniste à l’autre.

Une œuvre de bonne facture, qui laissera de côté ceux ayant perdu leurs âmes d’enfants, mais qui ravira les autres… et leurs progénitures.

Avis : 7,5/10

Article écrit par Julien Ferreira.

Advertisement
(Visited 103 times, 1 visits today)

À propos de l'auteur

Avatar

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.