[Le saviez-vous ?] Pourquoi écrit-on Jeux Vidéo (sans « s ») ?

Suite à la polémique soulevée par l’apparition des mots « Jeux Vidéos » et« Gameur » dans Le Robert, revenons sur l’origine du terme Jeux vidéo, écrit depuis des décennies sans « s ».

Jeux vidéo : une appellation avec sa petite histoire.

Apparu en 1935, le mot « vidéo » provient du latin, mais l’adjectif vient lui (selon TLFI) de l’anglo-américain « video ». Il arrive en France au début des années 1950. D’abord substitue au sens générique de « télévision », son sens évolue, suivant la technologie (et l’arrivée des première génération de consoles analogiques) pour enfin s’accoler au terme « jeu », avec « vidéojeu », puis « jeu vidéo ». En France, en 1977, deux versions s’affrontent en France : les consoles  Vidéojeu de Philips face aux machines Jeu Vidéo de Thomson. Cette dernière appellation s’impose, et passe par antonomase non plus une marque, mais un mot du vocabulaire public dans les années 1980 (comme pour frigidaire).

« Vidéo » : pourquoi est-il invariable ?

Les jeux vidéo font, d’après leur historique, partie des « péritélévision ». Un appareil associé à la télévision en vue d’obtenir de nouvelles possibilités. Donc, « jeux vidéo » est un syntagme, considéré comme un adjectif invariable et qui sous-entend des jeux utilisant la « vidéo ».

Pour encore plus de détails, c’est par ici !

About Author

Ida Gonthier

Leave A Reply