[Test] Gothic 4 : Arcania sur PS4, et le sorceleur rit

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Malgré de faibles moyens de développement, la série Gothic a su se faire une place dans le monde du RPG. Le dernier épisode en date, Gothic 4 : Arcania, n’avait pas brillé dans sa version PC, la version PS4 redresserait-elle la barre plus de 4 ans après ?

La franchise est reconnue pour la densité de son univers et de son gameplay, malgré une orientation action assumée. Malheureusement ce quatrième opus mise tout sur la simplification et cela devient vite gênant. Craft, évolution du personnage, gestion de l’inventaire, tout a été appauvri et les combats, manquant cruellement de précision, de challenge et de feeling ne renouvellent pas l’intérêt du jeu.

Le scénario classique, voir très convenu, ne risque pas de vous passionner, d’autant qu’un intensif clonage des personnages brise toute tentative d’immersion. Cependant, tout n’est pas à jeter, l’univers (bien que cloisonné par rapport à Gothic 3) est agréable à parcourir et le jeu possède un goût old-school que les vieux briscards du RPG pourront apprécier. Un peu comme les bonbons passés de mamie sur lesquels vous revenez de temps en temps par pure nostalgie.

Le système d’Arcania a bien mal vieilli depuis 2010 et la concurrence est rude, un certain The Witcher 3 passant par là, on se demande bien comment ce titre pourra trouver grâce à vos yeux.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.