[Test] The Witcher 3 : toujours plus beau, fort et ensorcelant !

The Witcher 3 : Wild Hunt s’inscrit dans la droite lignée de ses prédécesseurs. Geralt de Riv doit à nouveau partir en chasse aux créatures merveilleuses tout en remplissant des missions de première importance politique (et on ne parlera pas du fait d’user de son corps, pour le bien de la patrie évidemment). L’histoire -qui vous demandera quelques détails sur vos décisions lors des épisodes précédents pour se mettre à jour- s’avère prenante, ponctuée de détails plastiques qui scotchent à l’écran.

CD Project avait promit un open-world plus ambitieux et l’équipe à tenu parole. On se retrouve dans un Skyrim-like aux magnifiques décors, vivants, soumis aux cycles nuit/jour et météorologiques, bref, magnifiques. Techniquement solide, fluide, on regrettera seulement de temps à autre quelques glitchs et bugs de texture. Comme dans tout bon RPG on se perd dans les environnements, vacant à de nombreuses autres quêtes secondaires, terrassant des montres et venant en aide aux bons samaritains, faisant évoluer l’univers du jeu en fonction.

 L’aventure est là, la difficulté et le (long et intense) plaisir aussi puisque qu’un côté stratégique continue de prédominer sur une trame s’étalant sur de nombreuses heures. Qu’attendez-vous donc ? Jetez-vous dessus qu’on parle un peu de Gwynt !

Avis

9.6 Parfait !

The Witcher 3 : Wild Hunt est sorti le 19 mai 2015.
Test réalisé sur PS4.

  • Graphismes 10
  • Bande-son 10
  • Gameplay 9
  • Durée de vie 10
  • Originalité 9
  • User Ratings (2 Votes) 10

About Author

Ida Gonthier

Leave A Reply