[Test] GTA IV : la critique rétro PS3

2

Alors que le cinquième opus débarque le 17 septembre prochain, retour sur GTA IV.

GTA alias Grand Theft Auto (“vol de voitures aggravé” en jargon policier) a dépassé les frontières vidéo-ludiques pour entrer dans la culture populaire.

Lors de sa première semaine de vente en avril 2008, GTA IV s’écoula à près de 6 millions d’unités, pour des recettes avoisinant les 500 millions de dollars ! Soit mieux que le plus gros des blockbusters US, et une première pour un divertissement aussi ouvertement “bad boy”. Niko Bellic, notre nouveau héros, évolue dans Liberty City, une ville au réalisme jusque-là inégalé. Entre Driver (pour les missions à remplir au volant) et Carmageddon (pour le côté défouloir), GTA IV se démarque par son sens du détail et son ironie mordante. On peut par exemple y surfer sur le Net et tomber sur le site d’une marque d’informatique: “Fruit Computers”.

A ce jour, GTA IV est considéré comme le meilleur jeu de tous les temps, toutes consoles confondues, selon l’agrégateur de notes Metacritic !

Article écrit par Arnaud Trouvé

Advertisement
(Visited 25 times, 1 visits today)
9.1 Awesome
  • Graphismes 9.5
  • Son 10
  • Gameplay 9
  • Durée de vie 10
  • Originalité 8
  • Multijoueur 8
  • Votre avis (3 Vote) 8.4

À propos de l'auteur

Avatar