Critique Waco saison 1 épisode 1 : terrible négociation !

La télévision s’attaque à une page sanglante de l’histoire américaine contemporaine avec Waco, dont le premier épisode est à couper le souffle.

Brillant. Écrit, produit et réalisé par les frères Dowdle, Waco s’illustre par un casting incroyable avec, entre autres, Michael Shannon, Taylor Kitsch, Andrea Riseborough ou Shea Whigham dans une sombre histoire qui toucha les US en 1993. Deux perspectives sont offertes au spectateur, opposant celle du négociateur idéaliste et intimement pacifique joué par Shannon, à celle de Kitsch dans la peau de David Koresh, le doucereux gourou polygame de la secte extrémiste des Davidiens. Entre les paysages calcinés du Texas illustrant le propos dénonciateur de cette mini-série diffusée par Paramount Network, Waco s’annonce comme un incontournable de ce début d’année.

Engagé. En offrant au public le triste « Siège de Waco » vue à la fois de l’intérieur et de l’extérieur, la série remonte le fil chronologique qui conduit à l’incident le plus meurtrier que le gouvernement américain ait entrepris contre ses citoyens. Un scénario fort qui dénonce non seulement la violence des forces de l’ordre, le gouvernement Clinton et sa désinvolture face à une négociation encore inexploitée ou l’endoctrinement « religieux ». Une claque visuelle et surtout narrative à ne louper sous aucun prétexte.

La saison 1 de Waco est actuellement diffusée sur Paramount Network.

Avis

9 mortel
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Axel PC

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Leave A Reply