[Critique] Visages, Villages : Varda et JR sur les routes de France

C’est la rencontre de deux générations d’artiste : JR, le jeune créateur-photographe, et Agnès Varda, l’immense réalisatrice de 55 ans son ainée. Ensemble, ils ont décidé de faire un documentaire – pratiquement improvisé – afin de découvrir les habitants de la France… Concrètement, tout est dans le titre : Visages, Villages.

Touchant et poétique. De ce parcours naît une alchimie fascinante entre Varda et JR, qui pourtant sont très différents l’un de l’autre. Lui est un artiste 2.0 qui utilise les réseaux sociaux comme une arme surpuissante, tandis que Varda s’en méfie et reste plus intéressée par les contacts humains. Par l’humour et la douceur des deux comparses, le film trouve un parfait équilibre.

Des aventures rocambolesques. Du Havre en passant par des petits villages, à une plage avec un bunker tombé, à une histoire de chèvre sans corne, les péripéties ne lassent jamais et cela montre encore une fois le talent de Varda au montage. Visages, Villages est rempli d’artifices créatifs, mais pourtant il en ressort une étrange authenticité… N’ayons pas peur de le dire : voir un film plein d’amour et sans cynisme, cela fait plaisir !

Visages, Villages sort le 28 juin 2017.

Avis

8,5 Beau film !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Nicolas Diolez

Leave A Reply