[Critique] Secret state – intégrale : oh, baby, it’s a wild world…

0

Politiques, journalistes ou compagnies pétrolières : aucune profession ni aucun domaine d’activité ne sont épargnés par Secret State . Cette mini-série britannique en quatre épisodes dissèque le pouvoir avec suspense et sarcasme.

Précis et direct, sans histoire d’amour dégoulinante de bons sentiments ni fioriture, ce show séduit

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Ce contenu est actuellement réservé aux abonnés

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 16 times, 1 visits today)

Avis

7 Terrifiant
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Réagissez !