[Critique] Peplum : Delirum Maximus

Dans la valse des dirigeants de l’Empire Romain, Néron se trouva loin d’être le plus fou. Il suffit de demander à Bravus, conseiller spécial de Maximus, Empereur et véritable boulet. M6 s’apprête à lancer Peplum, nouvelle série comique qui devrait la couvrir de lauriers.

Servi par un casting d’envergure dirigé par Pascal Demolon et Jonathan Lambert et appuyé par de nombreux guests, le show se montre particulièrement ambitieux. Costumes, décors sur fond vert, Peplum cherche à faire du neuf en redessinant l’Antiquité à la sauce moderne. Les plus nostalgiques y verront un retour à l’esprit Kaamelott sans pour autant le singer, les autres apprécieront d’avoir un nouveau sujet de discussion à la machine à café.

Si Peplum se montre encore perfectible – et on ne saurait trop lui suggérer de supprimer une voix off inutile – voilà une série innovante, amusante, bien écrite et proposant des personnages auxquels on s’attache très vite. De quoi passer un bon moment en famille devant la télévision.

Retrouvez notre compte-rendu de la soirée ici

Avis

8 Sans hésiter
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply