[Critique Manga] The Grim Reaper and an argent cavalier T.1 : rejoint le côté obscur…

… on a des cookies et le premier tome de The Grim Reaper and an argent cavalier ! La nouvelle mini-série de Dark Fantasy de la collection Dark Kana nous plonge dans un univers où le bien et le mal s’affrontent derrière une même épée.

Du bon usage des codes. Quitte à ne pas inventer, autant bien s’inspirer. C’est ainsi qu’on pourrait résumer la démarche d’Irono, réutilisant les règles du genre et piochant dans la mythologie pour créer son monde. Une méthode risquée, mais payante puisqu’on a le sentiment de naviguer en terrain connu sans impression de déjà-vu. Les traits fin de la mangaka soulignent autant l’innocence de ses personnages que la cruauté de certains, et créent l’ambiguïté chez ses deux héros.

Un manga en construction. Bien qu’il y ait de l’élégance dans l’oeuvre d’Irono, on pourrait toutefois lui reprocher un léger manque de détails dans ses planches, notamment au niveau des décors assez minimalistes. Mais tout comme le caractère du jeune chevalier d’argent qui a encore besoin de s’affirmer, The Grim Reaper démontre un potentiel qui ne demande qu’à être confirmé au fil des volumes.

The Grim Reaper and an argent cavalier Tome 1 est sorti le 07 juillet 2017 aux éditions Dark Kana.

[Critique Manga] The Grim Reaper and an argent cavalier T.1 : rejoint le côté obscur...

© Dark Kana

Avis

7 Du potentiel !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply