Critique Destination Pékin : plaisir express ?

Que dire sur Destination Pékin ? On aura fait traîner ce papier le plus longtemps possible, non pas par manque d’envie d’écrire sur ce film d’animation, mais par absence totale d’idées. Enfin, on va quand même essayer…

Mignon. Alors attention, notre verve en panne ne signifie pas que le long-métrage se range directement dans la liste des navets. À plus d’une occasion, Destination Pékin sait nous toucher par son trio hétéroclite composé d’une oie égoïste et de deux canetons espiègles. Leur relation, au centre du récit, provoque autant de rires que de petites larmes pour les plus sensibles d’entre-nous. La mise en scène et l’animation demeurent, par ailleurs, tout ce qu’il y a de plus correctes.

Futile. Mais si on peine à trouver les mots, c’est parce qu’on assiste à un film qui ne restera pas dans les mémoires (et qu’on parvient difficilement à se remémorer). Très loin de marquer par son originalité, Destination Pékin raconte une histoire vue cent fois et ne brille vraiment jamais dans ce qu’elle nous montre. On apprécie le moment sans en retenir grand chose à l’arrivée. Un film des plus classiques qui fait le job, rien de plus rien de moins… mais surtout rien de plus alors que la concurrence est rude.

Destination Pékin sort le 15 août 2018.

Avis

5.5 Il occupe sans faillir.
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply